2020 Annus horribilis #oupas ?

6 mois ago
1870

A quelques jours de la Saint Sylvestre et de la traditionnelle formulation des vœux pour l’année 2021 à nos proches, il me semblait important de faire un bilan Tech Ethic pour l’année écoulée sous la forme d’un top 10 évidemment subjectif des contributions les plus marquantes des 6 derniers mois.

Cela fait à peine 6 mois que nous avons lancé Tech Ethic. En effet après presque 9 ans de travail de sensibilisation aux bienfaits du Cloud et des applications SaaS, l’avènement du mobile et la « commodisation » du Cloud qui permet désormais à toutes les technologies modernes de s’exprimer pleinement a sonné le glas de notre blog sur le cloud.

Est-ce la lucidité nait du début du premier confinement qui a instillé en moi l’idée de Tech Ethic ? A l’instar de la pratique du jeûne qui engendre une fulgurance de lucidité, le confinement aurait-il à une dose de séclusion limitée des vertus similaires ? Possiblement !

Toujours est-il qu’après un lancement le 5 juillet, une petite centaine de billets et d’interviews, plus de 40 000 pages vues plus tard et surtout surtout surtout un nombre important de messages et de témoignages sympathiques d’appréciation de notre positionnement de notre travail, voici les 10 billets publiés dans Tech Ethic qui ont retenu mon et en grande partie votre attention :

 

N°10 :  Le comportement publicitaire de Youtube est-il toujours éthique ? : Attention ce lien contient un appel au don à l’ONG Mécénat cardiaque

N°9 : Facil’ITI un grand pas vers l’accessibilité numérique des personnes handicapées

N°8 : Intelligence Artificielle et Robotique : le pentagone aussi s’interroge ou comment la défense US n’a pas oublié le proverbe de Rabelais : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

N°7 : TADATA : ne donnez plus vos données, vendez-les ou comment se départir du fait de n’être qu’un produit

N°6 : Tilkal : Traçabilité et transparence pour votre supply chain ou comment une technologie à base de blockchain et big data révolutionne la lisibilité des circuits d’approvisionnement tout en protégeant et informant clients finaux et consommateurs

N°5 : Wizy.io et les front line workers (FLW) ou comment 75% des travailleurs mondiaux, parents pauvres du numérique, vont eux aussi être connectés

N°4 : La pratique du Social Selling est-elle numériquement éthique? pour décoder ce qu’on peut faire et ce qu’il faut éviter pour une présence forte, durable, éthique et efficace sur LinkedIn

N°3 : Marketing Automation collaboratif, souverain, éthique et puissant tout en 1

N°2 : Vidéo : Harmonie, Télétravail et Retour au bureau ou comment le collaboratif a permis à beaucoup d’entreprises à appréhender sereinement l’alternance présentiel/distanciel

N°1 : TikTok, Facebook et autres face à l’éthique numérique ou comment les GAFAM vous manipulent à l’insu de votre plein gré 😉

 

Si la Covid19 a fait voler en éclats un bon nombre de nos certitudes, ce satané virus nous a montré à quel point nous étions résilients et a permis à beaucoup de se réinventer. Le numérique collaboratif dans sa grande diversité a grandement contribué non seulement pour beaucoup de rester à flot mais même à certains de surperformer. Beaucoup ont cependant souffert et la crise n’est évidemment pas terminée mais gageons qu’à cette annus horribilis où il a fallu colmater les brèches succédera une année de renouveau et de mieux être où un numérique plus éthique et responsable continuera à accompagner les entreprises, leurs collaborateurs et nous particuliers parfois démunis face à la puissance des GAFAM.

Très belle année 2021 à toutes et à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic