Bateau sans équipage : le Mayflower va renaitre grâce à IBM

3 mois ago
321

Vous connaissez sans doute déjà les véhicules terrestres autonomes, tels que les voitures et camions sans conducteurs.
Nous en avons parlé récemment ici : “conduite autonome : les tests et applications reprennent”

Vous avez peut-être entendu parlé des avancées importantes dans le domaine des véhicules aériens sans pilotes.
Drones, mais aussi avions sans pilotes. Nous avons abordé ce sujet il y a peu : “intelligence artificielle et robotique : le pentagone aussi s’interroge”

Mais en ce qui concerne les transports maritimes, les annonces sont beaucoup plus rares.
C’est pourquoi il est intéressant de suivre l’initiative d’IBM, qui teste actuellement un prototype de bateau sans équipage : le Mayflower.

Propulsé par l’intelligence artificielle et l’énergie du soleil, le navire autonome Mayflower pourra passer de longues périodes de temps en mer, collectant des données sur l’océan. Plus sûr, plus flexible et plus rentable que les navires de recherche habités d’aujourd’hui, le Mayflower de nouvelle génération promet de transformer la science océanique, permettant aux scientifiques de recueillir les données dont ils ont besoin pour comprendre des problèmes critiques tels que le réchauffement climatique, la pollution plastique des océans, la surexploitation et impact sur des espèces importantes telles que les mammifères marins. Le Mayflower Autonomous Ship est dirigé par l’organisation de recherche marine ProMare ( http://www.promare.org/ ), avec IBM comme partenaire technologique.

Un bateau totalement autonome, sans équipage

L’océan est un environnement dynamique en constante évolution. Le «Capitaine AI » du Mayflower Autonomous Ship doit déterminer les meilleures stratégies pour éviter les dangers de navigation imprévus.

Il a donc été conceptualisé pour utiliser toutes les sources de données disponibles. Donc pour détecter, penser et prendre des décisions en mer, même avec une connectivité limitée.

L’intelligence artificielle réévaluera constamment l’environnement du bateau et actualisera la course du Mayflower à mesure que les situations évoluent.

Le bateau quittera Plymouth, en Angleterre, et mettra le cap vers Plymouth, aux USA, au printemps 2021. Il aura la capacité d’opérer de manière indépendante dans certains des environnements les plus difficiles de la planète. Ce sera l’un des premiers navires de taille normale et entièrement autonomes. Il dispose de la capacité d’auto-naviguer à travers les océans et de passer de longues périodes seul en mer. Le navire est aussi une plate-forme rentable et flexible de collecte de données qui aidera à protéger la santé de l’océan et des industries qu’il soutient.

IBM propose sur son site une série documentaire en 8 parties. Elle offre un aperçu de la création et du premier voyage d’un navire autonome de grande taille à travers l’Atlantique.

 

Voici l’une de ces vidéos de présentation :

 

Pour en savoir plus :
> le site dédié d’IBM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic