Interview de Norman Pracht, Webmecanik par Tech Ethic

1 an ago
3551

Norman Pracht, Directeur Général de Webmecanik, solution de marketing automation « éthique » est aujourd’hui l’invité de Tech Ethic.

Tech Ethic (TE) : Pouvez-vous en quelques mots nous présenter votre société et votre positionnement sur votre marché ?

NP : Webmecanik est un éditeur de logiciel de marketing automation français. Nous nous réclamons généraliste sur ce marché car notre couverture fonctionnelle est similaire à celle des grands éditeurs américains que sont Marketo (Adobe), Pardot (Salesforce), Eloqua (Oracle) ou Hubspot. Nous avons d’ailleurs établi des benchmarks détaillés avec ces solutions pour montrer à quel point nous n’avions pas à rougir de la concurrence bien au contraire. Nos différences, nous sommes français, très à cheval sur le respect des réglementations CNIL et RGPD et le seul acteur basé sur une technologie open source (Mautic) dont nous sommes le principal contributeur.

TE : Pouvez-nous préciser quel est le périmètre technico-fonctionnel de votre solution et à qui elle s’adresse en priorité que ce soit en termes de marchés verticaux, de fonctions d’entreprises et de contacts ou d’audience cible ?

NP : Comme je vous le disais, nous sommes généralistes sur ce marché. Vous retrouvez donc toutes les fonctionnalités que l’on attend dans un bon outil de marketing automation, à savoir ; gestion des contacts et tracking web, gestion des sociétés et ABM, segmentation automatique démographique et comportementale, création de formulaires et landing pages, reporting. À cela s’ajoute bien évidemment un éditeur de campagne très performant, vous pouvez y faire toutes les actions et décisions que vous souhaitez, et vous communiquez via de nombreux canaux comme l’email, le SMS, les notifications web et mobile, etc. Il existe également de nombreuses intégrations CRM avec les principales solutions du marché comme Salesforce, SugarCRM, etc.

Côté cible, nous avons été les premiers du marché à offrir une solution de distribution clé en main pour les agences, ce qui nous a apporté énormément de diversité client. Cela va de la startup en lancement, à la filiale de grand groupe comme nous l’avons dans le secteur bancaire où les exigences de sécurité et conformité RGPD font la différence, en passant par des PME industrielles par exemple. Une fois le plus, en regardant nos clients, il est facile de comprendre que nous sommes généraliste grâce à notre large couverture fonctionnelle.

TE : En quoi votre offre est-elle différente de l’offre concurrente ? Quels en sont les différenciateurs clés et éthiques ?

NP : J’adore cette question ! Nous sommes français, nous embauchons en France et nous y payons nos impôts ! C’est déjà beaucoup, cela compte et cela devrait compter encore plus. Pour l’humain par exemple, nous n’embauchons personne au SMIC, notre salaire le plus bas est bien au-delà.

Au delà du côté éthique social, c’est également important pour la sécurité des données, nous en traitons des millions et celles-ci sont bien stockées et protégées sur notre territoire.

RGPD est également au coeur de l’éthique, comment respecter la vie privée des utilisateurs. Nous appliquons à nous même et nous formons nos utilisateurs à bien l’appliquer pour leurs propres clients. Nous avons d’ailleurs gagné des clients qui sont partis de chez Salesforce et Marketo pour cette raison. Pour eux c’est un enjeu légal, mais c’est au fond une question éthique.

Après, nous vivons dans une région hors du commun auprès des montagnes et au bord d’un lac magnifique, alors nous avons tous en nous les démarches éco-responsable : nos lumières sont des LED basse consommation, nous avons un composteur et trions nos déchets, nous privilégions les déplacements professionnels en trottinette électrique ou en train. Nous choisissons autant que possible des fournisseurs locaux ou français. Cette démarche est inscrite dans toutes nos actions.

TE : Quels sont les usages et/ou les références associées dont vous êtes le plus fiers ou qui illustrent le mieux l’utilisation optimisée qu’un client a fait de votre solution ?

NP : Sans citer de nom, nous avons un client, acteur national dans la téléphonie mobile. Ils gèrent un bon nombre de contacts et surtout des belles campagnes de nurturing automatisées sur la base de contacts inscrits à leur newsletter.

C’est la mise en place d’un tunnel de conversion performant qui est toujours la belle réussite, quand la mécanique « lead generation » est correctement associée à notre outil de marketing automation, cela donne de beaux résultats.

Enfin, nous collaborons également avec plusieurs associations, c’est toujours une fierté de les accompagner dans leurs démarches souvent éducatives

TE : Quels sont les bénéfices/ROI qu’il en a retiré ?

NP : (rire) ! Pour ce client précis, il va en faire pâlir de nombreux autres. Avec leurs scénarios de nurturing, ils arrivent à faire convertir 25% de leurs prospects inscrits à leur newsletter en client !

TE : Pouvez-vous nous parler de votre modèle économique et peut-être du partage de la valeur ajoutée que vous générez avec votre écosystème de partenaires (fournisseurs, co ou sous-traitants, cabinets conseil, intégrateurs, agences, freelance…) 

NP : Nous essayons autant que possible de faire un « pricing » simple. Il n’y a qu’une seule variable c’est votre nombre de contacts, c’est comme cela que l’on mesure votre usage. Tout le reste est inclus et 100% illimité. C’est simple pour tout le monde et sans mauvaise surprise. D’autant que le pricing s’adapte automatiquement à l’évolution de la base, la garantie du prix juste. Ça commence dès 400€ par mois pour 10 000 contacts là où nos concurrents sont à 499€ par mois pour 1 000 contacts ou alors 740€ par mois pour le leader Hubspot. De plus ce sont des prix d’appels qui ne contiennent pas toutes les fonctionnalités !

Seules exceptions, le modèle partenaire où nous laissons une marge confortable aux distributeurs pour tout le travail de relationnel client qu’ils font, ou alors dans le cas de grands comptes comme un célèbre livreur de colis en point relai qui dispose de volumes de traitements au delà de la normale qui nécessite la mise en place d’infrastructures dédiées.

TE : Proposez-vous aux prospects la possibilité d’essayer votre offre que ce soit par une version gratuite sur un périmètre limité ou par une période d’essai ?

NP : Pour être honnête, nous évitons autant que possible, nous avons constaté qu’un test gratuit amène souvent nul part. Car comme c’est gratuit, ce n’est pas important, on laisse trainer et on arrive en fin de test… sans avoir testé. C’est contre-productif.

En revanche, nos démos et phases de qualifications sont personnalisées, on fait un test avec l’entreprise en recherche de solution, on imagine un scénario avec lui pour lui démontrer que dans son usage à lui, notre logiciel de marketing automation lui apporte la solution.

TE : Avec quels partenaires technologiques ou stratégiques “souverains” collaborez-vous ?

NP : Nos données sont en France comme je le disais, chez OVH, nos backups chez un autre hébergeur français. Nos emails sont routés avec notre partenaire (français) Mailjet. Comme je l’indiquais, nous avons de nombreuses intégrations CRM et nous sommes également fiers de compter parmi celles-ci des éditeurs de CRM français comme INESCRM, YellowBox, Weavy ou alors européens comme Pipedrive (Estonie).

Il y a plein d’autres services, mais là ça va devenir ennuyeux (rire) !

TE : Disposez-vous d’un réseau de partenaires intégrateurs/prescripteurs… ?

NP : Oui, il est disponible dans notre espace partenaires en ligne. Ce sont soit des agences qui ont été formées et certifiées ce qui leur permet de revendre (et on ne doit pas payer de droit d’entrée pour être Gold ou je ne sais quoi), soit des partenaires technologiques CRM.

Nous avons également un programme d’apporteur d’affaires pour les freelances ou ceux qui ne veulent pas contractualiser en direct avec nous ! 

TE : Norman Pracht, je vous remercie.

 

1 thought on “Interview de Norman Pracht, Webmecanik par Tech Ethic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic