Pourquoi Tech Ethic ?

4 mois ago
1279

Par Thierry Bayon, Marketor.fr

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur le site Tech Ethic !

 

En quoi consiste le projet ?

On a essayé de l’expliquer dans un court manifeste. En 2 mots, on veut valoriser et promouvoir un meilleur respect des utilisateurs du numérique mais aussi alerter sur certains comportements douteux pour ne pas dire pire de certains acteurs technologiques. 

Ensuite on veut notamment associer à l’éthique 2 mots forts surtout en cette période :   Partage et Souveraineté.

 

Le partage

Sans tomber dans un angélisme béat complètement déconnecté des réalités économiques et de l’entreprenariat numérique, le partage d’informations, de la richesse produite entre tous les acteurs d’une filière ou d’un écosystème, au sein de l’entreprise entre actionnaires, dirigeants et collaborateurs… nous semblent être une évidence si collectivement nous avons pour ambition de vivre dans un monde plus harmonieux et respectueux des équilibres de la planète.

 

La souveraineté

La souveraineté ensuite car la crise du Covid19 a démontré s’il en était encore besoin notre archi dépendance numérique aux applications et infrastructures notamment Cloud américaines. Il existe d’excellentes alternatives françaises ou européennes qu’il nous incombe de (re)découvrir. C’est aussi d’ailleurs en partie l’objectif de Tech Ethic. Le projet GaiaX qui regroupe 22 acteurs allemands et français va dans le bon sens. L’appel du 9 avril qui a pris pour nom PlayFrance et PlayEurope a fédéré maintenant plus de 400 entrepreneurs aussi. Une tribune récente de 54 personnalités dont certains parlementaires relayée dans un article du journal Le Point appelle le gouvernement à bâtir une véritable stratégie numérique nationale. Espérons juste que le gouvernement ne ponde pas un ministère trop technocratique. S’il pouvait aussi s’abstenir de tenter de créer ex nihilo des champions (vous voyez à quoi je fais allusion), ce serait bien. S’il pouvait se contenter de s’assurer qu’une certaine équité prévale en matière d’investissements numériques afin que 50% d’entre eux aillent vraiment aux entreprises françaises et européennes comme le président Macron s’y était engagé; ce serait déjà beaucoup. 

 

Beaucoup d’initiatives vont donc dans le bon sens mais le chemin encore très long est semé d’embûches.


Une veille GAFAM (BATX demain)

En plus des embûches à surmonter, il ne faut pas s’attendre à beaucoup d’aide des hégémoniques GAFAM ;-). C’est pourquoi nous allons notamment porter une attention toute particulière à leurs pratiques que ce soit en tant qu’utilisateur en entreprise mais aussi en tant que particulier car de toute façon la frontière entre les 2 univers et notamment suite au confinement est de plus en plus ténu.

 

Une équipe aguerrie et des contributeurs prestigieux

Notre équipe connaît bien l’univers IT puisque nous y évoluons depuis plus de 20 ans. Nous possédons donc une bonne culture générale numérique. Mais on ne maîtrise évidemment pas tous les sujets. C’est pourquoi nous avons la chance d’avoir avec nous de prestigieux et très compétents contributeurs qui sont aussi pour la plupart des entrepreneurs chevronnés du numérique françaisOn peut notamment citer les premiers d’entre eux : 

 

Nous nous interdisons aucun sujet. Si vous avez une expertise dans un domaine et que vous voulez prendre la parole en mettant en exergue votre côté “éthique”, vous avez un petit formulaire à droite qui vous permettra d’entrer en contact avec nous.

 

Voilà, bonne lecture ou bon visionnage des billets et à bientôt pour une prochaine prise de parole.

 

Et n’oubliez pas, restez Tech Ethic !

 
A propos de Thierry Bayon 
Consultant, formateur, conférencier et dirigeant de Marketor, Thierry est passionné de nouvelles technologies et particulièrement par l’univers des SalesTech et MarTech. Pour me joindre, suivez ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic