Google se désengage t’il de la Health Tech ?

3 semaines ago
195

Une nouvelle passée un peu inaperçue en cette fin de mois d’aout, dans un moment où l’actualité était monopolisée par d’autres sujets.
Pourtant, pour tout le secteur de la Health Tech, c’est une petite bombe.

Google a en effet annoncé il y a quelques jours son intention de fermer son département dédié à la Health Tech.
D’ailleurs, après trois ans à la tête de cette unité, David Feinberg la quitte pour devenir PDG du fournisseur informatique de santé Cerner.

Google Health comptait environ 700 employés travaillant sur la recherche, l’ imagerie, les capteurs de la santé, des outils cliniques…
Google d’Alphabet a créé la division Google Health en 2018 pour regrouper ses initiatives en matière de santé sous un même toit. La société basée à Mountain View, en Californie, reste engagée dans la santé et continuera d’investir dans ce secteur.

Mais l’objectif du remaniement est de placer ses équipes dans les domaines qui ont le plus de sens pour ses projets, a déclaré un porte-parole de Google.

Peu de résultats significatifs pour la Health Tech après trois années

“Rapprocher les équipes du travail de certains de nos domaines clés sera bon pour l’exécution”, a tweeté la directrice marketing de Google, Karen DeSalvo .

DeSalvo, qui était un haut responsable informatique de la santé dans l’administration Obama, sera rattachée désormais au directeur juridique de Google, Kent Walker, tandis que les centaines d’employés de Google Health seront répartis dans les divisions existantes.

Selon les analystes, Google Health avait peu de résultats concrets à montrer après trois ans, malgré la marque prestigieuse et les investissements de sa société mère. La santé est une industrie difficile à aborder, et la dissolution de la division spécifique à la santé de Google est la dernière d’un certain nombre d’initiatives avortées des géants de la technologie dans la Health Tech.

La première incursion de Google dans l’industrie, un service de dossier de santé personnel également appelé Google Health, a fermé en 2012 après quatre ans.

Tandis que Haven, la coentreprise entre Amazon, Berkshire Hathaway et JP Morgan Chase pour réduire les coûts de santé pour les employeurs, a pris fin en janvier, après avoir été actif pendant trois ans.

Pour en savoir plus :
l’article de Medtechdive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic