France Digitale part en guerre contre les monopoles d’Apple

9 mois ago
323

France Digitale représente un grand nombre de Startup Françaises.
Ce collectif avait engagé depuis quelques temps un combat contre les conditions dictées par Apple.
Mais cette fois, c’est une plainte qui est déposée.

France Digitale est la première organisation de startups en Europe. Créée en 2012, l’association représente plus de 2000 entrepreneurs et investisseurs du numérique français.

En février déjà, cette association avait rejoint la « Coalition for App Fairness ». Dans l’objectif de combattre le comportement monopolistique d’Apple.

Une étape : l’adhésion à la Coalition for App Fairness

La Coalition for App Fairness est une organisation indépendante à but non lucratif créée pour protéger le choix des consommateurs, favoriser la concurrence et créer des conditions équitables pour tous les développeurs d’applications et de jeux dans le monde.

Formée à l’origine par Basecamp, Blix, Blockchain.com, Deezer, Epic Games, le Conseil européen des éditeurs, Match Group, News Media Europe, Prepear, Protonmail, Skydemon, Spotify et Tile, la CAF est rapidement passée de 13 à plus de 50 membres depuis son lancement en septembre 2020.

Les startups françaises sont déterminées à se développer et à prospérer à l’échelle mondiale et locale.
Cependant,  Apple et abuse de sa position dominante. Son comportement anticoncurrentiel imposent des restrictions intolérables et inacceptables, selon France Digitale.

« Nos membres nous disent qu’Apple profite de sa mainmise sur le marché des mobiles iOS pour imposer des conditions financières paralysantes aux développeurs, privilégier ses propres produits au détriment des applications concurrentes et priver les consommateurs de choix. Il est inacceptable que les plateformes en ligne et les magasins d’applications – et non les consommateurs – puissent déterminer qui a une chance de réussir. Les régulateurs doivent  cesser de croire qu’ils obtiennent un combat équitable en enfermant des chatons dans la cage aux lions. Rejoindre la Coalition est une étape essentielle pour le développement des intérêts de nos membres européens et ceux des développeurs dans le monde. Nous ne tolérerons pas ce comportement nuisible et anticoncurrentiel. En 2022, nous profiterons de la présidence française du Conseil de l’UE pour que les nouvelles réglementations remédient à cette situation », avait alors déclaré Nicolas Brien, CEO de France Digitale.

Apple visée par France Digitale, pour sa gestion du consentement utilisateur

Donc, cette fois, c’est une plainte qui a été déposé à l’encontre d’Apple. L’association pointe du doigt le consentement des utilisateurs.

Selon l’association, Apple « viole doublement le droit des données personnelles ». D’abord en ne sollicitant pas « le consentement de l’utilisateur en matière de ciblage publicitaire ». Ensuite, « l’utilisateur est insuffisamment informé de l’utilisation et du traitement de ses données personnelles », indique la plainte de France Digitale. « Toutes les applications natives d’Apple autorisent le ciblage publicitaire dans iOS 14 », affirme France Digitale. Les publicités personnalisées sont activées par défaut. C’est « une atteinte manifeste, grave et répétée » au règlement général de la protection des données (RGPD) et à la directive e-privacy du 12 juillet 2002.

Ainsi, avec cette plainte, l’association souhaite que la Cnil « prenne toute mesure visant à faire cesser les pratiques ainsi dénoncées ». « Nous ne laisserons pas une insupportable situation de ‘deux poids, deux mesures’ s’installer sur le marché de la publicité en ligne », explique Nicolas Brien, le directeur général de France Digitale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic