La crise du Covid19 accélère-t-elle la transformation numérique ?

4 mois ago
255

Sage a divulgué les résultats d’une étude réalisée avec Opinion Way, autour de la problématique de la transformation numérique.

Cette enquête portait sur un échantillon de 808 entreprises ou organisations françaises, de TPE, PME et ETI.
Les résultats font apparaitre une assez faible motivation pour mettre en œuvre une transformation numérique. Et rien ne semble indiquer que les évènements exceptionnels des mois écoulés n’aient accéléré le mouvement.

Pour Pacôme Lesage, VP Products, Sage Europe du Sud :« Dans le contexte actuel, la gestion des finances, des ressources et des stocks est plus que jamais une priorité pour les dirigeants qui ont besoin de solutions efficaces pour travailler autrement, gérer le quotidien et mieux se préparer pour l’avenir. Pour autant, l’étude révèle qu’en matière de digitalisation, il y a encore beaucoup de pédagogie autour de la transformation numérique et de la transition vers le cloud. Une chose est sûre cette transformation doit être accompagnée. Elle doit se faire sans rupture afin qu’il n’y ait pas de perte de repères et d’historicité des données pour les utilisateurs ».

Par exemple, 33 % des répondants indiquent utiliser une solution cloud, mais seuls 3 % s’y sont mis lors du premier confinement.
En même temps, il s’agit là de transformations structurelles qui demandent peut-être un peu plus de temps pour être organisées.

Le RSE pourrait servir d’accélérateur à la transformation numérique

56 % des répondants de l’étude affirment que la transformation digitale n’est pas encore un projet actif, ou est simplement à l’étude.
Dans les secteurs de l’industrie et du BTP, ce chiffre atteint les 66 %.

Pourtant, les entreprises qui ont organisé leur transformation digitale sont convaincues de ses bénéfices individuels et collectifs. En effet, 75 % affirment qu’elle a amélioré la qualité de leur travail individuel et 46 % disent travailler sur des projets ou missions à plus forte valeur ajoutée.

Les nouvelles exigences sociales et environnementales (RSE) sont pourtant prise en considération. Elles arrivent en tête (52 %) suivies par la transformation digitale (32 %).

« Tout l’enjeu est désormais de convaincre des apports réels de la transformation numérique, qui n’est ni un effet de mode ni une futilité, affirme Pacôme Lesage, VP Products chez Sage Europe du Sud. Les décideurs qui ont fait l’expérience de la gestion d’entreprise grâce aux outils numériques ou cloud en sont devenus les ambassadeurs et témoignent de leur efficacité, aussi bien sur un plan individuel que collectif. Quels que soient les outils choisis, la gestion de l’entreprise est clé pour en assurer la croissance et la résilience ».

 

Pour en savoir plus :
L’article de CAO.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic