Collaboration : en route vers une nouvelle dimension

1 mois ago
205

Difficile d’y échapper. Le télétravail et la collaboration sont deux des usages qui ont connu un grand essor avec la crise du Covid19. Le besoin de continuer à échanger autour de projets a conduit de nombreuses entreprises à sauter le pas, et à s’adapter en quelques mois.

Ceci étant posé, il faut maintenant discerner une autre tendance : l’évolution des outils et des offres, pour s’adapter aux nouveaux besoins exprimés, et parfois les devancer.

La technologie est passée par là elle aussi. L’arrivée de l’Intelligence Artificielle sous des formes utilisables (et financièrement abordables). Mais aussi, on y pense moins, les nouvelles interfaces d’immersion telles que les dispositifs de réalité virtuelle.

Tentons d’imaginer le futur proche en faisant un peu de prospective.

Le RSE, une base de collaboration incontournable

C’est Alain Garnier, l’un des pionniers en ce domaine, qui le rappelait : le besoin de se mobiliser autrement pour mieux servir les clients pour les entreprises, les administrés pour les services publics et plus généralement les interactions au quotidien dans le monde numérique, n’a jamais été aussi fort.

Au départ, simple outil de communication, le réseau social d’entreprise (donc RSE) s’est étendu pour permettre aujourd’hui d’élaborer un livrable, de mener à bien un projet, de recueillir les remontées des clients, de dynamiser l’innovation…

En revanche, les fondamentaux n’ont pas changés : bienveillance, mise en relation, ouverture, transparence des informations et des décisions. La posture « collaborative » reste l’alpha et l’oméga de la réussite de vos projets.

Les solutions RSE sont nombreuses, mais il est assez facile de faire un premier tri et de définir ses objectifs et ses besoins en la matière. Nous vous proposons pour cela un guide court et efficace.

Un panel d’outils nouveaux ou augmentés, dont le Chatops

La transformation digitale, amplifié par les changements sociétaux de l’année écoulée, a apporté son lot d’outils collaboratifs si bien qu’il est devenu difficile de s’y retrouver.
Parmi ces outils, un a en particulier connu une ascension fulgurante : le ChatOps !

Un fonctionnement simple à assimiler, un déploiement rapide, une appropriation importante par les collaborateurs… Rien ne semble arrêter le ChatOps à l’heure où la communication n’a jamais été aussi cruciale.

Un Chatops ouvre la porte à un champ d’usages riches et adaptés aux besoins.
Vous souhaitez tester les connaissances de vos collaborateurs ? Partagez-leur un quizz. Vous devez fixer une date pour la prochaine réunion ? Proposez-leur un sondage de date.

Vous souhaitez mettre en place un ChatOps dans votre organisation ? Voici un petit guide qui peut vous y aider.

Un cran au dessus dans l’usage plaisir : la gamification

Gamifier, c’est rendre ludique quelque chose qui ne l’est pas par nature.

La gamification (en français Ludification) favoriserait l’adoption d’un produit (ou d’un service) par les utilisateurs. Les exemples dans le grand public sont nombreux. En témoigne la réussite de BlaBlaCar, de Waze, de Tripadvisor qui s’appuient principalement sur la gamification pour booster l’usage de leur application.

Selon Wikipedia, il s’agit d’une manière nouvelle de gérer une équipe, de saisir les problématiques, d’éveiller une motivation chez autrui et d’installer une ambiance de travail. Une forme novatrice de management, donc de collaboration, qui s’inscrit dans de nombreux domaines de la société.

La gamification propose un grand nombre de possibilités à explorer pour augmenter l’activité sur votre réseau social d’entreprise. Pour amorcer plus rapidement la prise en main de la plateforme ou réveiller l’engagement des membres lecteurs, il peut être utile d’utiliser les mécanismes du jeu.

C’est une pratique de plus en plus adoptée en entreprises. Nous vous invitons à la découvrir avec ce guide.

Et l’avenir de la collaboration ? Peut-être une immersion totale…

Tout ce dont nous venons de parler est déjà accessible, validé et pleinement efficace.

Vous seriez même presque considéré comme à la traine en n’ayant pas encore adopté l’une ou l’autre de ces solutions.

Toutefois, si l’on veut aller encore un cran plus loin dans la collaboration, et faire un peu de prospective, il peut être utile d’observer une nouvelle tendance portée par un outil qui a fait un malheur (confinement oblige) dans les foyers ces derniers mois : le casque de réalité virtuelle.

Quel rapport avec la collaboration ? Il est beaucoup plus proche qu’on ne le pense.

En effet, si vous vous êtes doté de l’un de ces casques qui permet de s’immerger en temps réel dans un univers 3D  et à 360°, vous avez dû vous en rendre compte. Dans le panel des applications disponibles, à côté de nombreux jeux, vous trouverez quelques applications de productivité.

Or, mais est-ce vraiment surprenant, la quasi-totalité se présentent comme des outils pour travailler, réfléchir, communiquer, au sein de groupes, d’organisation ou d’entreprises.
Ils ont pour nom Spatial, vspatial, Immersed, Glue ou encore Engage.

Pour le moment, il est difficile de dire si ces outils auront un avenir. Le principal obstacle reste le port du casque, supportable sur une session de travail assez courte, mais vite pénible.
Toutefois, il faut avouer que le fait de se retrouver dans une espace virtuel en 3D, parfois mimant un espace naturel (montagne, plage…), avec des avatars qui viennent vous murmurer à l’oreille est assez… bluffant.

Ce que l’on peut parier, c’est que la crise du Covid va encourager ce type d’interactions sans contact, sanitairement correctes, et écologiquement très efficaces (pas d’avion, pas de voiture).
Et il y a fort à parier que si elles sont un jour généralisées, elles le seront plus sûrement au sein d’outils déjà existant et mis à jour, que par des solutions proposées Ex-nihilo.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic