Santé Mentale au travail : le rôle des HRTech

4 mois ago
50

Les technologies et solutions HR Tech ont connue un grand essor dans le prolongement de la crise Covid.
Les problèmes rencontrés à l’époque avaient contraint les entreprises à revoir leurs investissements et leurs processus internes, en intégrant de nombreuses solutions HR Tech créées ou remaniées à l’occasion de cette crise de grande ampleur.

L’accent a souvent été mis sur la productivité, ou sur le recrutement des talents, plus complexes après cette crise.
Mais il ne faut pas oublier un aspect essentiel mis en exergue lors de ces longs mois de confinement : l’équilibre psychique des salariés, et leur santé mentale.

Dans ce domaine aussi, il reste des progrès à faire, et la technologie peut apporter des solutions ou des améliorations.
Pour en prendre la mesure, rappelons quelques faits et chiffres présents dans le dernier rapport de L’OMS concernant la santé mentale au travail.

Santé mentale : tirer les leçon de la crise Covid

Cet rapport met en évidence l’importance du travail pour la santé mentale et présente les risques associés à la santé psychique au travail. Environ 60% de la population mondiale travaille, et un travail décent offre de nombreux avantages tels qu’un revenu, un sentiment de confiance, de but et d’accomplissement, des relations positives et une routine structurée. Cependant, les risques pour la santé mentale au travail peuvent être liés à divers facteurs tels que la surcharge de travail, les horaires rigides, le manque de contrôle, les conditions dangereuses, la violence, le harcèlement, la discrimination et les conflits entre le travail et la vie personnelle.

  • On estime que 15 % des adultes en âge de travailler souffraient d’un trouble mental en 2019.
  • À l’échelle mondiale, on estime que 12 milliards de journées de travail sont perdues chaque année à cause de la dépression et de l’anxiété, pour un coût de 1 000 milliards de dollars par an en perte de productivité.

Les personnes souffrant de troubles mentaux peuvent bénéficier d’un travail décent pour leur rétablissement et leur inclusion sociale, mais un manque de soutien au travail peut avoir des effets néfastes.

En outre, les travailleurs de l’économie informelle sont particulièrement vulnérables, car ils opèrent dans des environnements dangereux sans protection réglementaire.

Pour améliorer la santé mentale au travail, les gouvernements, les employeurs et les organisations doivent prendre des mesures préventives, protectrices et promotionnelles.

Cela comprend :

  • la gestion des risques psychosociaux
  • la formation des gestionnaires et des travailleurs
  • l’adaptation des environnements de travail
  • les programmes de retour au travail
  • les aménagements raisonnables
  • les initiatives d’emploi assisté

Il est également essentiel de créer un environnement propice au changement en renforçant le leadership, l’investissement en ressources, les droits des travailleurs, l’intégration de la santé mentale dans tous les secteurs et la participation des travailleurs à la prise de décision.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est engagée à améliorer la santé psychique au travail et a élaboré des stratégies et des lignes directrices pour promouvoir la santé mentale, prévenir les troubles mentaux et faciliter la participation des personnes atteintes de troubles mentaux au travail. Ces initiatives visent à aborder les déterminants sociaux de la santé mentale, à réduire la stigmatisation et la discrimination, et à améliorer l’accès aux services de santé.

Les préconisations de l’organisation Mondiale de la Santé sont :

  • de reconnaître l’impact du travail sur la santé mentale
  • de mettre en place des mesures pour prévenir les risques
  • de protéger et promouvoir la santé mentale au travail
  • desoutenir les personnes atteintes de troubles mentaux
  • de créer un environnement favorable au changement

Bien entendu, une façon de mettre en oeuvre ces recommandations sera de recourir à des solutions numériques adaptées.

Le rôle possible des HR Tech dans la gestion de la santé psychique au travail

Les solutions numériques, telles que les technologies des ressources humaines (HR Tech), peuvent jouer un rôle important dans la gestion de la santé mentale au travail par l’entreprise. Voici quelques domaines où ces solutions peuvent être bénéfiques :

  1. Sensibilisation et éducation : Les solutions numériques peuvent fournir des ressources et des informations sur la santé mentale au travail, aider à sensibiliser les employés aux problèmes de santé mentale et à réduire la stigmatisation associée. Des plateformes en ligne peuvent offrir un accès facile à du contenu éducatif, des vidéos, des articles et des webinaires sur la santé mentale, les techniques de gestion du stress, la résilience, etc.
  2. Suivi et évaluation : Les technologies peuvent permettre le suivi et l’évaluation de la santé mentale des employés. Des applications et des outils en ligne peuvent être utilisés pour recueillir des données sur le bien-être émotionnel, la satisfaction au travail, le niveau de stress, etc. Ces informations peuvent être utilisées pour identifier les problèmes potentiels, évaluer l’efficacité des programmes de santé mentale et prendre des mesures appropriées.
  3. Assistance et soutien : Les solutions numériques peuvent offrir des options d’assistance et de soutien en matière de santé mentale. Des applications et des plateformes en ligne peuvent fournir un accès à des ressources d’auto-assistance, des outils d’auto-évaluation, des programmes de méditation et de relaxation, des conseils sur la gestion du stress, etc. Cela permet aux employés d’accéder à des ressources à tout moment, de manière confidentielle et adaptée à leurs besoins individuels.
  4. Communication et engagement : Les technologies peuvent faciliter la communication et l’engagement des employés autour de la santé mentale. Les plateformes de collaboration en ligne, les intranets d’entreprise et les outils de messagerie peuvent être utilisés pour diffuser des informations sur les programmes de bien-être, organiser des événements virtuels, permettre aux employés de poser des questions et de fournir des commentaires, et favoriser une culture ouverte et de soutien.
  5. Gestion et suivi des congés et des absences : Les solutions numériques peuvent être utilisées pour gérer efficacement les congés et les absences liés à la santé mentale. Les systèmes de gestion des ressources humaines (HRMS) peuvent permettre aux employés de demander des congés de santé mentale de manière confidentielle, fournir des informations sur les politiques en matière de congés, faciliter la planification des équipes en cas d’absences, etc.

Il est important de noter que les solutions numériques ne doivent pas remplacer les interventions humaines et les relations interpersonnelles. Elles devraient être utilisées comme un complément aux programmes et aux initiatives de santé existants, en offrant un accès pratique à des ressources et un suivi supplémentaire.

De plus, la confidentialité et la protection des données personnelles sont des aspects cruciaux lors de l’utilisation de solutions numériques pour la santé mentale au travail. Les entreprises doivent garantir que les informations des employés sont sécurisées et que leur vie privée est respectée.

En résumé, les solutions numériques dans le domaine des ressources humaines peuvent contribuer à la gestion de la santé psychique au travail en sensibilisant, en fournissant des ressources, en offrant un suivi et un soutien, en facilitant la communication et l’engagement, ainsi qu’en aidant à gérer les congés et les absences liés à la santé mentale.

Pour en savoir plus :
le rapport de l’OMS sur la santé mentale au travail (en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contribuer ou publier sur Tech Ethic