IA Ethique : le CEO d’OpenAI auditionné en urgence

1 an ago
157

L’intelligence artificielle fascine. La capacité de maintenir une IA Ethique aussi. Au delà de ses performances ahurissantes, c’est aussi sa courbe de croissance probablement unique dans l’histoire des technologies qui doit nous alerter.

En effet, on s’interroge encore sur l’aspect controlable ou non dans l’avenir des algorithmes qui gèrent les modèles d’intelligence artificielle.
D’ailleurs est-il approprié de parler d’algorithme ? Probablement pas.

Mais sa puissance n’est peut-être rien comparée au fait qu’elle est capable de se répandre à une vitesse “pandémique”.
Or, certaines technologies de rupture, jugée dangereuses dans le passé (l’exemple typique est l’invention de la bombe atomique), ont pu être jugulées et contrôlées parce que leur mise en oeuvre et leur usage était impossible à la plus grande partie de la planète.

L’IA fait tout le contraire : elle offre ses services et sa puissance immédiatement à l’ensemble des usagers et des entreprises de la planète, surgissant de multiples sources, parfaitement incontrolable.

L’IA n’est pas limitée par la puissance des infrastructures qui l’héberge, et encore moins par l’existence ou la puissance des interfaces et outils sur lesquelles elle peut s’exprimer. La planète regorge de smartphones et ordinateurs prêts à la multiplier.

De plus, et c’est sans doute la première fois dans l’histoire de la technologie, elle est en capacité théorique de se gérer un jour elle même.
Elle est aussi en capacité d’apprendre et d’augmenter sa puissance et son efficacité par le simple fait d’être utilisée.
C’est probablement la première technologie dans l’histoire qui se nourrit de l’usage que l’on en fait, enrichissant potentiellement à chaque réponse son acuité et ses connaissances.

D’où des réactions rapides, légèrement affolées, et qui semblent se mettre en place dans l’urgence.

IA Ethique : quand le doute s’installe, et l’urgence se fait sentir

Le chef de la majorité au Sénat Américain, Chuck Schumer, a déclaré que le Congrès “doit agir rapidement” pour réglementer l’intelligence artificielle et a convoqué un groupe bipartite de sénateurs pour travailler sur la législation.

Schumer indique que le groupe s’est réuni mercredi et qu’ils ont déjà rencontré près de 100 PDG, scientifiques et universitaires qui traitent de la technologie.

“Nous ne pouvons pas aller trop vite, au risque de produire une législation défectueuse, mais il n’y a pas de temps à perdre…”, a déclaré Schumer dans son allocution d’ouverture au Sénat jeudi. “Nous devons aller vite !”

La réaction inhabituelle du chef de la majorité au Sénat américain intervient alors que des produits potentiellement révolutionnaires comme le chatbot AI ChatGPT sont entrés sur le marché et peuvent à bien des égards imiter le comportement humain. Ces outils ont suscité des inquiétudes plus larges quant au fait qu’ils induiront les gens en erreur, propageront des mensonges, violeront la protection des droits d’auteur et bouleverseront certains emplois.

Le CEO d’OpenAI auditionné

Le sénat américain s’est donc senti obligé d’auditionner le CEO d’OpenAI, Sam Altman, pour évaluer la situation, les dangers, et les voies de contrôle éventuelles, en admettant qu’un tel contrôle soit encore possible à ce stade pourtant précoce. Une IA Ethique est-elle encore possible ?

Le CEO ne s’est pas fait prier, pressentant probablement que l’avenir de cette technologie et donc de son projet, repose sur la capacité de rassurer les politiques, les citoyens, les medias et les scientifiques.

Nous vous laissons découvrir ci-dessous, pour les courageux, la vidéo de son intervention devant le sénat américain.

Et maintenant ? Quel contrôle pour une IA Ethique ?

L’impact de l’intelligence artificielle sur l’ensemble des équilibres mondiaux (économiques, éducatifs, scientifiques, emplois, loisirs…) est probablement encore sous évalué.
De nombreux secteurs et acteurs n’ont pas encore pris la mesure du bouleversement en cours, pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont pas été en contact direct avec cette technologie.

Toute personne qui ne connait l’intelligence artificielle que par le cinéma, la littérature, ou les premiers usages de ces dernières années, peut légitimement considérer qu’il s’agit d’un simple emballement médiatique.

Pourtant, les faits sont là. Rien ne sera plus jamais comme avant.
Les possibilités de croissance sont phénoménales.
La multiplicité des applications possibles est phénoménale.
L’appétit des acteurs économiques pour cette sources de croissance financière potentielle est phénoménal.
L’importance stratégique dans les rapports de force militaires mondiaux est phénoménale.

Ne pas en prendre la mesure serait à coup sûr une erreur.

Source pour les propos du sénateur :
ABCNews

1 thought on “IA Ethique : le CEO d’OpenAI auditionné en urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contribuer ou publier sur Tech Ethic