Taxe GAFAM : Google prêt à la faire payer aux utilisateurs ?

2 mois ago
207

C’est une information dont vous n’avez peut-être pas eu connaissance, mais qui pourtant vient d’arriver dans votre boite mail de façon discrète.

Si vous êtes utilisateur des services de publicité Google, le fameux Google Ads, vous l’avez certainement reçu aujourd’hui.
Comme quelques millions d’autres entreprises ou utilisateurs privés.

Google vient tout bonnement d’annoncer, qu’il augmente ses tarifs de 2% pour ses services publicitaires en France.
Cela concerne Les publicités Google Ads, mais aussi les publicités sur Youtube.

A ce stade, en l’absence d’explications supplémentaires, il semble bien qu’il s’agisse d’une mesure de “représailles”.

Taxe Gafam : récupérer de la main droite ce que l’on paie de la main gauche

En effet, il n’a échappé à personne que la France, ainsi que certains pays européens, ont maintenus leur système de taxation qui cible notamment les GAFAM.
Pas seulement d’ailleurs, puisque si les entreprises qui paient cette nouvelle taxe ne sont pas connues, certains acteurs numériques français seraient concernés.

Voici ce qu’en disait le magazine Les Echos : “…Cette taxe [GAFAM], cible des entreprises dont le chiffre d’affaires mondial annuel issu des services numériques […] excède 750 millions d’euros […]. Dont au moins 25 millions d’euros devront correspondre à un chiffre d’affaires rattaché à la France ». Elle a rapporté environ 350 millions d’euros de recettes à l’Etat pour sa première cuvée…

Avant que cette taxe gafam bien française ne soit remplacée par une future taxe européenne, Google semble avoir pris les devant.
Pour ne pas avoir à réduire ses bénéfices (qui semblent malgré tout très confortables), la firme américaine va appliquer sa propre taxe… sur les utilisateurs.

Celle variera de 2% pour la France et certains pays voisins, jusqu’à 5% pour la Turquie ou l’Autriche.

Ces majorations sont ajoutées pour couvrir une partie des coûts associés au respect de la réglementation concernant la taxe sur les services numériques en vigueur dans ces juridictions.” C’est la seule explication donnée par Google à cette heure.

Voici le message adressé aujourd’hui aux utilisateurs des différents pays :

 

taxe gafam google

 

Pour en savoir plus :
un article des Echos concernant la taxe Gafam française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic