Simulateur de conversation : se former par immersive learning

3 mois ago
72

Entretien avec Homéric DE SARTHE (HDS), CEO de la société PITCHBOY

homeric-de-sarthe

 

Tech Ethic (TE) : Pouvez-vous nous présenter votre société ?

HDS : PITCHBOY est le 1er simulateur de conversation pour développer les compétences de vos collaborateurs et compléter vos outils de formation actuels ! Nous allions les technologies d’intelligence artificielle et de reconnaissance vocale les plus innovantes pour permettre une immersion totale dans un environnement de travail réel. Vos collaborateurs s’entraînent librement à développer les bons réflexes. Ils sont formés de manière efficace, ludique et bienveillante.

TE : Pouvez-vous nous préciser quel est le périmètre technico-fonctionnel de votre solution ?

HDS : La solution PITCHBOY combine reconnaissance vocale et intelligence artificielle dans un environnement audio, vidéo ou vidéo 360° immersif. Les expériences créées couvrent l’intégralité du cycle de vie d’un collaborateur. De la découverte métier à la sensibilisation, en passant par l’entretien de recrutement, l’onboarding ou la formation. A date, nous formons 88% de cols bleus.

TE : Quels en sont les différenciateurs clés et éthiques ?

HDS : PITCHBOY est la seule société d’immersive learning à intégrer une interface vocale. Cette différentiation permet une forte inclusion des populations ayant des difficultés en lecture ou à l’écrit.

TE : Quels sont les usages et/ou les références associées dont vous êtes le plus fiers ou qui illustrent le mieux l’utilisation optimisée qu’un client a fait de votre solution ?

HDS : La société Franprix utilise PITCHBOY pour l’OnBoarding de ses nouveaux collaborateurs, Pôle Emploi et Adecco entraîne les candidats aux entretiens grâce à des simulations d’interviews, BNP Paribas forme ses conseillers clients à un nouveau produit dans le cadre d’une simulation en visio.

TE : Quels sont les bénéfices/ROI qu’ils en ont retiré ?

HDS : Engagement accru (taux de satisfaction 4,7/5), les collaborateurs progressent à leur rythme, dans un environnement bienveillant où ils ont le droit à l’erreur, où ils peuvent recommencer autant de fois que nécessaire et dispose d’un feedback personnalisé leur permettant de suivre leur progression ainsi que leurs axes d’amélioration.

Un simulateur de conversation pour l’immersive learning

TE : Pouvez-vous nous parler de votre modèle économique ?

HDS : Nous disposons de deux modèle à date. Un modèle direct où les entreprises font appels au Studio de Pitchboy pour concevoir leurs expériences de bout en bout (conception, ingénierie, tournage, post-production, recette), et d’un model indirect où nous formons nos partenaires (organismes de formation, concepteurs pédagogiques, agences marketing et communication) à notre outil auteur pour qu’ils deviennent 100% autonomes dans la création d’expérience génériques (mettant en avant leur expertise) ou d’expériences sur-mesure pour le compte de leurs clients.

Pour le model direct, le modèle économique se compose d’un set-up (pour la création de l’expérience) et d’une licence (de 1 à 1000 utilisateurs pour le premier pallier). Pour le model indirect, nous donnons accès et formons le partenaire à l’éditeur, qui nous reverse une licence en fonction du nombre d’utilisateur actif.

TE : Proposez-vous aux prospects la possibilité d’essayer votre offre que ce soit par une version gratuite sur un périmètre limité ou par une période d’essai ?

HDS : Nous disposons à date d’un grand nombre de cas d’usages que nous pouvons partager. Il nous est également possible d’ouvrir un accès à la plateforme que le prospect puisse tester par lui-même et faire découvrir à ses collègues.

TE : Disposez-vous d’un réseau de partenaires intégrateurs/prescripteurs… ?

HDS : Après avoir lancé en juin 2021 l’accès à notre éditeur de scénario, nous avons à date 13 partenaires Organismes de Formations.

TE : Quelles sont les autres services périphériques ou complémentaires que vous proposez au marché en propre ou via des partenariats ?

HDS : Nous travaillons actuellement sur la création de la Pitch’Académie en partenariat avec un organisme de formation expert de la formation de formateur ; Notre objectif est de démocratiser l’accès à notre outil auteur pour le rendre accessible aux experts pédagogiques et concepteurs indépendant, en France et à l’étranger.

TE : Merci Homéric de Sarthe.

1 thought on “Simulateur de conversation : se former par immersive learning

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic