Numérique : croissance malgré tout en 2021, selon le Syntec

6 mois ago
212

Syntec Numérique a publié les résultats de sa deuxième conférence semestrielle de l’année. Bonne nouvelle pour la profession : le secteur s’avère moins impacté par la crise du Covid-19 que prévu, avec une baisse de chiffre d’affaires estimée à -4,6% en 2020, en cumulé pour les 3 catégories, ESN, ICT et Éditeurs de logiciels. Une croissance de +1% est prévue pour 2021.

La résilience du secteur Selon ce point de conjoncture, la crise de la Covid19 devrait moins impacter le secteur que prévu : une baisse de chiffre d’affaires de -4,6% est à prévoir pour l’année 2020, soit 2,1 points de moins que la baisse de -6,7% initialement anticipée en juillet.

La situation est contrastée selon les métiers : les éditeurs de logiciels s’en sortent mieux et devraient connaître une croissance de +0,3% vs 2019, tandis que les ESN afficheront une baisse de CA de -4,2%. Les activités de conseil en technologies sont plus particulièrement touchées avec un repli de -12,3% en raison de leur exposition aux secteurs aéronautiques et automobiles.

La résilience du secteur se confirme : si on ne note pas encore de reprise nette des appels d’offres, ces derniers se stabilisent. Les SMACS restent les moteurs du marché, avec une croissance nette estimée à 900 millions d’euros en 2020, soit +6,4% vs 2019.

 

Une croissance de +1% est prévue pour 2021

Le cloud reste leader, avec un marché de 6,7 milliards d’euros, en croissance de +12,2% vs 2019. En ce qui concerne l’impact sur le marché de l’emploi, la situation est mitigée : 2 entreprises sur 3 dans le secteur numérique disent avoir stabilisé ou augmenté leurs effectifs en 2020.

C’est pour les ICT que le risque de suppression d’emplois est le plus important, avec plus de 10 000 postes en danger selon Syntec Numérique. Actuellement, l’ensemble du secteur numérique représente plus de 530 000 emplois, dont 80% de cadres et 93% de CDI.

Politique RSE : la transition écologique se rapprochent selon le Syntec

Pour la première fois, Syntec Numérique a profité de sa traditionnelle enquête semestrielle pour interroger les entreprises du numérique et leurs clients sur les enjeux RSE. Globalement, les entreprises du numérique se sentent particulièrement concernées : plus de 8 sur 10 parmi elles pensent que les entreprises ont un rôle important à jouer pour faire évoluer les mentalités sur les sujets sociétaux, environnementaux et écologiques.

Ce constat est suivi d’effet : 1 entreprise du numérique sur 2 dispose d’un référent RSE et plus d’1 sur 4 réalise des reportings au moins 1 fois par an sur le sujet. Par ailleurs, 30% des entreprises du numérique ont des objectifs RSE clairs, mesurables et communiqués par la direction à l’échelle de l’organisation. Des résultats d’autant plus intéressants qu’ils s’appliquent aussi à des sociétés de taille plus modeste, qui n’ont pas forcément les moyens financiers des grands groupes.

L’égalité femmes/hommes est un sujet crucial qui permet de faciliter le recrutement des femmes, encore peu présentes dans le domaine du numérique : 78% des entreprises ont aligné les salaires des collaborateurs hommes et femmes, à niveau et diplôme équivalent et 74% ont mis en place une stratégie de diversité et d’égalité à l’embauche. Enfin, la RSE est devenue un enjeu commercial pour le numérique : 50% des appels d’offres et des réponses à appels d’offres comprennent des éléments de politique RSE.

 

Cet article est rédigé en collaboration avec Ipresse (Ipresse.net)
Pour recevoir régulièrement les informations de Ipresse, abonnez-vous à la Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic