INFOMANIAK : le Cloud Européen sans compromis

3 mois ago
217

Entretien avec Boris Siegenthaler (BS), fondateur et directeur stratégique d’INFOMANIAK

Boris Siegenthaler

Régulièrement, nous vous donnons rendez-vous pour découvrir un expert du numérique.
Il s’agira de saluer les réussites françaises, donc symboliques, d’une technologie souveraine, efficace et porteuse d’avenir.

Dans chacune de ces interviews, un créateur d’entreprise ou un dirigeant emblématique du numérique français vient partager sa passion et son regard sur le marché et la technologie.
Il répond aux questions de notre rédaction sur son parcours, et celui de son entreprise ou de la technologie qu’il développe.
(Si vous souhaitez vous aussi faire découvrir votre entreprise, contactez-nous par le formulaire)

 

Tech Ethic (TE) : Pouvez-vous en quelques mots nous présenter votre société et votre positionnement sur votre marché ?

BS : Infomaniak, c’est un fournisseur cloud basé en Suisse qui fêtera ses 30 ans en 2024. Notre mission, au-delà de combler nos clients, c’est de développer l’indépendance technologique en Europe, sans faire de compromis sur l’écologie, la vie privée et notre responsabilité sociale. En 2022, les entreprises représentaient 74% de notre chiffre d’affaires et depuis que nous avons lancé nos services gratuits comme SwissTransfer.com ou Etik.com, la part des particuliers augmente rapidement dans toute l’Europe. En 2022, nos solutions de cloud computing ont connu une croissance de 70% et l’entreprise se développe aujourd’hui rapidement en France, en Belgique, en Allemagne, et aussi en Italie.

TE : Pouvez-nous préciser quel est le périmètre technico-fonctionnel de votre solution ?

BS : Nous répondons aujourd’hui à la majorité des besoins IT des entreprises et des particuliers qui souhaitent travailler en ligne et gérer leurs services cloud en gardant le contrôle de leurs données en Europe. Notre cœur de métier historique est l’hébergement de sites Internet, d’adresses mail et la gestion des noms de domaine. Depuis 2015, notre offre s’élargit et nous proposons aujourd’hui une alternative complète à Microsoft 365 ainsi que des solutions de sauvegarde cloud, des services de cloud computing, de streaming radio et vidéo ainsi qu’une billetterie en ligne pour vendre les billets de ses évènements à des prix extrêmement compétitifs.

 

“…Sur le long terme, cette indépendance technologique représente un avantage comparatif important pour l’économie européenne, car ce savoir-faire peut être valorisé dans le monde entier.”

 

TE : En quoi votre offre est-elle différente de l’offre concurrente ? Quels en sont les différenciateurs clés et éthiques ?

BS : Infomaniak est un cloud éthique qui n’analyse pas les données, avec un cadre légal transparent et qui est aussi vertueux que possible sur le plan écologique, social et de l’économie locale.

Notre indépendance économique et technologique nous permet de garantir le respect de nos engagements vis-à-vis de nos clients et d’offrir des prix avantageux et stables dans le temps, car nous ne dépendons pas d’éditeurs tiers ou de licences propriétaires pour développer et fournir nos prestations.

Sur le plan logiciel, l’utilisation de logiciels libres ou développés par nos soins offre des avantages importants sur le plan juridique, de la vie privée et de la sécurité des données. Les données ne sont pas exposées à des législations extra-territoriales, le code open source utilisé pour certains services est audité dans le monde entier et la sécurité de notre code est éprouvé par des hackers éthiques qui sont rémunérés. Dès qu’un problème de sécurité potentiel est identifié, nous pouvons immédiatement le corriger et vérifier ses éventuelles dépendances, sans dépendre d’aucun intermédiaire.

Sur le plan matériel, la maîtrise de nos centres de données nous permet d’acheter des composants fabriqués en Europe, à l’exception des serveurs et des caméras. Nous avons aussi fait le choix d’utiliser des SSD et des modules photovoltaïques haute performance entièrement fabriqués en Allemagne avec de l’énergie renouvelable.

Sur le plan écologique, la maîtrise de nos centres de données nous permet d’innover et d’aller bien plus loin que la neutralité carbone. Depuis 2013, nous refroidissons nos serveurs sans climatisation, avec de l’air extérieur filtré. S’il fait 36°C dehors, nous injectons de l’air à 36°C dans nos serveurs et dès 32°C, l’air entrant est humidifié par adiabatique. Notre dernier data center valorisera dès mars 2024 deux fois l’intégralité  l’énergie qu’il utilise : une fois pour faire fonctionner les serveurs et une deuxième fois pour chauffer jusqu’à 6 000 ménages.

Sur le plan économique et social, cette indépendance est aussi vertueuse car elle créée de l’emploi localement, elle développe les compétences des futures ingénieurs de demain, elle soutient l’économie européenne à travers les fournisseurs que nous privilégions, elle crée des mandats pour plus de 1 000 partenaires IT qui utilisent nos solutions pour accompagner leurs clients et elle représente aussi des retombées fiscales non négligeables là où nous sommes implantés, car nous ne pratiquons pas d’optimisations fiscales comme les géants de la Tech.

Sur le long terme, cette indépendance technologique représente un avantage comparatif important pour l’économie européenne, car ce savoir-faire peut être valorisé dans le monde entier. Toute l’économie se déplace dans le cloud et se positionner en tant que consommateur final dans cette chaîne de valeur ne nous permettra pas de négocier le respect de nos valeurs ou les tarifs que nous paierons demain.

TE : Quels sont les usages et/ou les références associées dont vous êtes le plus fiers ?

BS : Nous propulsons des sites prestigieux comme la Radio-télévision belge (RTBF), des marques horlogères reconnues mondialement, des activités critiques dans le domaine du transport ou de la santé, et nous assurons le streaming TV et radio de plus de 3000 radios et TV en Europe. De nombreuses organisations publiques travaillent quotidiennement avec nos outils de productivité. C’est aussi une grande fierté de contribuer de manière significative à des projets open source d’envergure comme OpenStack et Debian.

TE : Quels sont les bénéfices/ROI qu’il en a retiré ?

BS : Aussi étonnant que cela puisse paraître, les tarifs de nos outils de productivités et nos solutions de cloud computing sont très compétitifs alors que tout notre personnel travaille en Suisse à Genève et Winterthour. Nos clients sont très satisfaits de travailler avec un fournisseur cloud étique qu’il est facile de contacter, qui propose des tarifs plus avantageux que les géants de la Tech et qui appartient exclusivement à ses employés.

TE : Pouvez-vous nous parler de votre modèle économique ?

BS : Notre modèle d’affaires repose sur la vente de nos solutions payantes. Nous n’exploitons et ne revendons pas les données de nos clients à des tiers, et les données personnelles que nous récoltons sont strictement utilisées pour des raisons d’authentification et de sécurité.

TE : Proposez-vous aux prospects la possibilité d’essayer votre offre que ce soit par une version gratuite sur un périmètre limité ou par une période d’essai ?

BS : La majorité de nos services peuvent gratuitement être testés (Jelastic Cloud, Public Cloud, kDrive, etc.) et nous proposons plusieurs solutions entièrement gratuites comme des adresses mail (ik.me), un Drive (etik.com), le service de partage SwissTransfer.com et kPaste, un petit outil qui permet de chiffrer et partager en toute sécurité des informations sensibles comme des mots de passe. En cas de besoin, les entreprises peuvent aussi facilement contacter notre service commercial pour tester nos solutions B2B en étant accompagnées par nos experts cloud.

TE : Avec quels partenaires technologiques ou stratégiques “souverains” collaborez-vous ?

BS : Nos partenaires IT sont extrêmement importants à nos yeux, car ils  intègrent nos solutions dans toute l’Europe et nous font régulièrement des retours pour améliorer nos services en fonction des besoins du marché. Notre activité repose aussi sur les fournisseurs européens qui nous permettent d’équiper nos data centers ainsi que sur les technologies libres comme OpenStack et Debian qui propulsent nos infrastructures cloud.

TE : Disposez-vous d’un réseau de partenaires intégrateurs/prescripteurs… ?

BS : Plus de 1 000 partenaires techniques accompagnent leurs clients avec nos solutions en profitant de nombreux avantages, comme une relation directe avec nos équipes, un programme d’appel d’offres et des réductions importantes sur nos prestations.

Par rapport aux services des géants de la Tech comme Microsoft et Amazon Web Services (AWS), nos partenaires se distinguent avec des avantages uniques sur le marché : ils peuvent proposer à leurs clients des services numériques à des prix plus compétitifs et stables qui garantissent la souveraineté des données et qui ne font aucun compromis sur l’écologie.

TE : Boris Siegenthaler,  je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contribuer ou publier sur Tech Ethic