Création d’entreprises et startups : l’appel de l’éthique

4 mois ago
265

C’est un sentiment que beaucoup d’observateurs attentifs du monde de l’entreprise devaient avoir.
Dans la création d’entreprises, les créateurs sont de plus en plus attentifs au respect de l’éthique en général, et du développement durable en particulier.

Le magazine les échos le rapportait récemment dans sa version numérique.

“Les porteurs de projet sont de plus en plus nombreux à vouloir créer une entreprise responsable, avec une offre durable, ayant un impact dans la société et respectueuse de ses partie prenantes.”, note le magazine.

En effet, ce mouvement résulte de deux tendances majeures. D’un côté, les attentes des porteurs de création d’entreprises eux même, qui se de plus en plus sensibles à ces sujets de société.
Et de l’autre, une pression exercée par les investisseurs eux-mêmes.

“Les entrepreneurs doivent jongler entre la montée des exigences des investisseurs qui imposent des standards environnementaux et sociaux, et le scepticisme des consommateurs.”

De nombreux collectifs se sont créés autour de l’éthique

Fanny Salignac, professeure en stratégie souligne ainsi : « Sur ce point, les petites entreprises ont un avantage sur les grandes. Elles sont en total contrôle de leur philosophie d’entreprise. »
Ce qui lie entre elles ces entreprises, c’est la prise en compte de leurs externalités sur la société et l’environnement dans leur modèles économiques, mais aussi de leurs parties prenantes (salariés, investisseurs, fournisseurs, clients…) dans leur gouvernance.

Il faut noter aussi l’émergence de nombreux dispositifs d’aide ou d’évaluation basés sur l’éthique.
Par ailleurs, des collectifs se sont créés, parfois dédiés à tous types d’entreprises quelle que soit son activité, parfois consacré à une corporation ou un secteur d’activité.
Nous avons notamment relayé le manifeste concernant la Supply Chain durable la semaine dernière.

Cela permet à toute personne concernée par la création d’entreprises de s’insérer dès le départ dans un écosystème porteur.
C’est un soutien qui peut être important en phase de création. Il va d’ailleurs aussi servir à créer un réseau qui peut être essentiel pour démarrer.

Dans un autre article, les Echos notaient déjà :
“…les attentes à l’égard des acteurs économiques évoluent rapidement. « Il y a encore vingt ans, l’entreprise était perçue comme la source de tous les problèmes. Désormais, elle apparaît comme la solution », disait Anne-France Bonnet, présidente du cabinet de conseil en engagement sociétal Nuova Vista.”

C’est la raison d’être première de ce site, et nous vous invitons à nous faire part de vos engagements et de vos expériences de création d’entreprises.

 

Pour en savoir plus :
l’article des échos entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contribuer ou publier sur Tech Ethic