Concurrence et industrie numérique : plainte contre Microsoft

7 mois ago
145

Une nouvelle plainte vient d’être déposée par une collectif européen d’entreprises numériques, contre Microsoft.

Une coalition d’entreprises européennes de logiciels et de cloud a déposé une plainte formelle auprès de la Commission européenne concernant le comportement anticoncurrentiel de Microsoft pour son offre OneDrive (cloud). Microsoft regroupe ses services OneDrive, Teams et autres avec Windows et pousse agressivement les consommateurs à s’inscrire et à transmettre leurs données à Microsoft.

Cela limite le choix des consommateurs et crée une barrière pour les autres entreprises offrant des services concurrents.

Au cours des dernières années, leur part de marché a augmenté pour atteindre 66% du marché de l’UE, tandis que les fournisseurs locaux ont perdu 26 à 16%. En privilégiant fortement leurs propres produits et services (appelés « auto-référencement ») ou en bloquant carrément d’autres fournisseurs, ils tirent parti de leur position pour étendre leur portée sur de plus en plus de marchés voisins et pousser les utilisateurs plus profondément dans leurs écosystèmes.

Les fournisseurs locaux plus spécialisés sont incapables de rivaliser « sur le fond », car la clé du succès n’est pas le meilleur produit, mais la capacité de fausser la concurrence et de bloquer l’accès au marché.

Une atteinte à la concurrence, comme il y a 20 ans ?

« C’est assez similaire à ce que Microsoft a fait lorsqu’il a tué la concurrence sur le marché des navigateurs, arrêtant presque toutes les innovations des navigateurs pendant plus d’une décennie. Copiez le produit d’un innovateur, associez-le à votre propre produit dominant et tuez leur entreprise, puis arrêtez d’innover. Ce type de comportement est mauvais pour le consommateur, pour le marché et, bien sûr, pour les entreprises locales de l’UE » Déclare Frank Karlitschek, CEO de Nextcloud GmbH

Les membres de la coalition demandent aux autorités antitrust en Europe de faire respecter des règles du jeu équitables, en donnant aux clients un libre choix et en donnant une chance équitable à la concurrence.

La direction générale de la concurrence de la Commission européenne existe précisément dans le but de prévenir ce type de comportement abusif et de maintenir le marché compétitif et équitable pour tous les acteurs. Nextcloud a déposé une plainte officielle auprès de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne concernant les pratiques abusives de Microsoft liées à OneDrive.

Nextcloud a également déposé une demande auprès des autorités allemandes de la concurrence (le « Bundeskartellamt ») pour une enquête contre Microsoft et discute d’une plainte en France avec les membres de sa coalition.

Des dizaines d’organisations de PME européennes soutiennent ces efforts pour repousser les grandes technologies et créer des conditions de concurrence équitables, en soutenant l’innovation et les entreprises locales (européennes).

Les entreprises à l’origine de cette initiative peuvent être découvertes ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contribuer ou publier sur Tech Ethic