La résistance au changement dans les tendances RH 2023

4 semaines ago
32

Gartner a mené une enquête annuelle auprès de plus de 800 responsables des RH et a identifié les 5 principales priorités des RH en 2023. En tête de liste se trouve l’efficacité des dirigeants et des managers, mais de nombreux responsables des RH vont également donner la priorité à la gestion du changement, à l’expérience employé, au recrutement et à l’avenir du travail.

Toutefois, Gartner note aussi de la part des employés une lassitude vis à vis des changements.

 

Priorité n°1 : Efficacité du leader et du manager

Il s’agit d’une priorité pour 60 % des responsables RH, et 24 % déclarent que leur approche de développement du leadership ne prépare pas les dirigeants à l’avenir du travail.

À mesure que les organisations et la société évoluent, les attentes concernant les responsabilités des dirigeants évoluent également, ce qui rend leurs rôles de plus en plus complexes. L’environnement de travail d’aujourd’hui exige que les dirigeants soient plus authentiques, empathiques et adaptatifs. 

Ces trois impératifs représentent un nouvel appel au leadership : le leadership « humain ».

Même si les responsables RH essaient de renforcer l’engagement, le courage et la confiance des dirigeants pour les aider à répondre à l’appel, les dirigeants humains restent rares. Les obstacles incluent leurs propres émotions (humaines) de doute, de peur et d’incertitude.

 

Priorité n° 2 : Conduite du changement

Il s’agit d’une priorité absolue pour 53 % des responsables RH, et 45 % déclarent que leurs employés sont fatigués de tous ces changements.

Les transformations numériques, l’incertitude économique et les tensions politiques ont entraîné de nombreuses perturbations et changements. À ce titre, la conception organisationnelle et la gestion du changement restent une priorité pour les DRH.

Les employés sont également de plus en plus résistants au changement – en 2016, l’enquête Gartneravait montré que 74 % des employés étaient prêts à changer leurs comportements au travail pour soutenir les changements organisationnels, mais ce nombre est tombé à 38 % en 2022.

Les responsables RH doivent aider les employés à s’adapter au changement et à atténuer l’impact que le changement peut avoir sur leur travail et, plus important encore, sur leur bien-être.

 

 

Priorité n°3 : Expérience employé

Il s’agit d’une priorité absolue pour 47 % des responsables des ressources humaines, et 44 % pensent que leurs organisations n’ont pas de parcours de carrière attrayants.

De nombreux responsables RH ont du mal à identifier les mouvements internes que les employés doivent effectuer pour développer leur carrière. Dans une récente enquête Gartner sur les préférences de carrière des employés, seulement 1 employé sur 4 a exprimé sa confiance dans sa carrière au sein de son organisation, et trois sur quatre sont intéressés par des postes externes.Les options de carrière sont moins visibles avec moins de temps dans les bureaux ; les compétences actuelles deviennent obsolètes et les employés ne sont pas préparés pour les rôles futurs.

Les options actuelles ne répondent pas aux besoins des employés alors que les gens repensent le rôle du travail dans leur vie. Cela présente de nouveaux impératifs pour les responsables des ressources humaines afin de créer des parcours professionnels mieux adaptées aux employés.

 

Priorité n°4 : Recrutement

Il s’agit d’une priorité absolue pour 46 % des responsables RH, et 36 % déclarent que leurs stratégies de sourcing sont insuffisantes pour trouver les compétences dont ils ont besoin.

Cinquante pour cent des organisations s’attendent toujours à ce que la concurrence pour les talents augmente de manière significative au cours des six prochains mois, quelles que soient les conditions macroéconomiques.

Cela signifie que les responsables du recrutement doivent redéfinir les priorités des stratégies de recrutement pour s’aligner sur les besoins actuels de l’entreprise, planifier plusieurs scénarios potentiels sur ce marché en évolution et prendre des décisions en toute confiance à l’aide de données.

 

Priorité n°5 : Evolution du travail

Il s’agit d’une priorité absolue pour 42 % des responsables RH, et 43 % déclarent ne pas avoir de stratégie explicite pour l’évolution du travail.

Le « futur du travail » continue d’être synonyme de main-d’œuvre distante et hybride. Mais bien que ce changement soit un changement sismique pour de nombreuses organisations, ce n’est qu’une partie de l’équation. La planification de la main-d’œuvre – anticiper les besoins futurs en talents – est à l’épicentre d’une stratégie sur l’avenir du travail et constitue une priorité absolue pour les responsables des ressources humaines.

Au lieu de supposer que nous pouvons prédire les futurs besoins en compétences, accéder à suffisamment de talents, combler les futures lacunes en achetant et en construisant, et dicter quand et où les employés travaillent, nous avons besoin d’une nouvelle approche qui ouvre de nouvelles stratégies.

 

Pour en savoir plus :
L’étude complète de Gartner

1 thought on “La résistance au changement dans les tendances RH 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contribuer ou publier sur Tech Ethic