7 ans ago
808

L’agence internationale de l’Ă©nergie avait publiĂ© en 2014 un rapport intitulĂ© “More Data, Less Energy, Making Network Standby More Efficient in Billions of Connected Devices”. Ce rapport Ă©tudie notamment les quantitĂ©s d’Ă©nergie consommĂ©es par nos objets connectĂ©s. Le site “Objets ConnectĂ©s” s’en fait l’écho et en commente quelques rĂ©sultats.
A noter qu’en thĂ©orie, il faudrait sĂ©parer les nouveaux objets connectĂ©s proprement dit (smartphone, montres, thermostats, etc…), des objets Ă©lectriques non intelligents et non connectĂ©s au rĂ©seau, pour connaitre l’impact rĂ©el des premiers, ce qui n’est pas toujours facile.
Extraits :
La plupart des appareils possèdent un point commun, leur faible autonomie. A titre d’exemple, un rapide tour sur objetconnecte.net permet de s’en rendre compte. Sur les derniers test que la rĂ©daction a effectuĂ©, beaucoup ne rĂ©sistent pas longtemps. L’aspirateur Dyson 360 Eye a des capacitĂ©s innovantes Ă  ne pas mettre en doute, mais son autonomie n’est que de 45 minutes. MalgrĂ© toutes ses qualitĂ©s, le robot Cozmo de Anki ne tient qu’une heure et demie. Il en est de mĂŞme pour les Ă©couteurs Samsung Gear IconX. Oui, certains Ă©chappent Ă  la règle comme le bracelet connectĂ© Fitbit Flex 2 avec une autonomie de 5 cinq jours, mais ce type de produit est bien moins gourmand en Ă©nergie. […]
Les objets connectés fonctionnent en continu dans le but de produire des données et de les transmettre en temps réel. En effet, cette communication leur demande de répondre en permanence même lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Par conséquent, en veille ou en activité, ces appareils consomment autant d’énergie. Elle proviendrait, à 80 %, de leur maintien à la connectivité au réseau. Inutile d’ajouter que la grande majorité d’entre eux sont incapables de réguler leur dépense énergétique selon le volume de données échangées.
La conclusion est sans appel :
[…] Une meilleure efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique permettrait d’économiser 600 Twh dans les prochaines annĂ©es, soit la fermeture de 200 centrales Ă©lectriques Ă  charbon.

Pour en savoir plus :
> L’article du site objetconnecte.net
> Le rapport de l’agence internationale de l’Ă©nergie

Contribuer ou publier sur Tech Ethic